Menu Fermer

Comment réussir votre premier investissement locatif ?

Vous avez économisé de l’argent, et compte tenu de l’augmentation des prix, il est plus avantageux de l’investir dans l’immobilier plutôt que de le laisser dormir sur un compte d’épargne. L’immobilier est une excellente option pour protéger votre argent contre l’inflation. De nombreuses personnes souhaitent investir, mais se lancer dans l’immobilier peut sembler décourageant. Mais alors comment réussir votre premier investissement locatif ?

Quel est l’intérêt d’investir ?

Les possibilités en investissement locatif sont nombreuses, il est essentiel de savoir ce que vous voulez. Vous pouvez :

  • Obtenir des revenus complémentaires avec un logement à haut rendement
  • Prévoir un logement pour vos enfants dans le futur
  • Envisager d’y vivre plus tard ou en faire votre résidence principale
  • Rechercher une plus-value à la revente

Lorsque vous commencez à investir, il est nécessaire de bien gérer vos finances. Une carte prépayée peut être un excellent outil pour vous aider à contrôler vos dépenses lors de votre premier investissement locatif. Découvrez cette explication sur la carte prépayée.

Choisir la bonne stratégie

Votre stratégie d’investissement dépend de vos moyens financiers et de vos préférences. Deux stratégies principales sont à considérer :

  • Sécurité d’abord : Investissez dans des zones attractives, même si le rendement initial est bas. Les locataires sont faciles à trouver, et la valeur de votre bien devrait augmenter.
  • Revenus rapides : Optez pour des quartiers moins prisés, souvent moins chers. Vous verrez un profit dès le départ, mais cela demande plus de travail et comporte des risques.

Décider du type d’investissement

Vous n’avez pas besoin d’acheter un immeuble entier. Pour un premier investissement locatif, commencez modestement. Vous pouvez opter pour ces deux options :

  • Investir dans un parking : Abordable et peu exigeant en entretien, le rendement peut atteindre entre 5 % et 10 %.
  • Investir dans un studio ou T1 : Petites surfaces, environ 6 % de rentabilité, forte demande, surtout en centre-ville et près des universités.

Investir dans l’ancien ou le neuf ?

Le choix entre l’ancien et le neuf est aussi à considérer. Les biens neufs sont plus chers, mais ont des frais de notaire inférieurs. Cependant, l’offre est limitée et vous devrez attendre la construction. Les biens anciens sont disponibles immédiatement. C’est d’ailleurs un avantage dans les zones à forte demande locative.

Déterminer l’emplacement 

L’emplacement est la clé de la réussite. Une mauvaise localisation peut réduire la demande locative et la rentabilité. Utilisez des outils en ligne pour évaluer l’emplacement en vérifiant le prix au mètre carré, les loyers moyens, et la tension locative.

Financer son investissement

La plupart du temps, vous devrez souscrire un crédit immobilier pour financer votre investissement. Les banques exigent généralement un apport de 10 à 20 %, bien que des exceptions puissent être faites. Préparez un dossier solide et envisagez un courtier pour obtenir les meilleures conditions.