Menu Fermer

l’actualité des nouvelles normes énergétiques et la performance énergétique des bâtiments

En ce 9 août 2023, l’énergie et les bâtiments sont au coeur des préoccupations. A travers les nouvelles normes énergétiques et la performance énergétique des bâtiments, la France s’engage résolument dans un futur plus durable. C’est un sujet complexe et en constante évolution, il est donc primordial de bien le comprendre.

Afin de comprendre les enjeux de la performance énergétique des bâtiments en France, il est essentiel de revenir sur le parcours législatif des normes énergétiques. Ce voyage nous mènera des premiers décrets aux réformes actuelles.

Lire également : les changements démographiques et leur impact sur l’offre et la demande en immobilier

L’histoire des normes énergétiques débute en 2006, avec la mise en place du DPE (Diagnostic de Performance Énergétique). Ce dernier est devenu un outil incontournable pour évaluer la consommation d’énergie et l’impact environnemental des logements. Au fil des années, de nombreuses réglementations ont vu le jour pour améliorer la performance énergétique des bâtiments, tant dans le secteur résidentiel que tertiaire.

Avec le décret tertiaire de 2019, les bâtiments du secteur tertiaire doivent désormais réduire leur consommation d’énergie de 40% d’ici 2030. L’année 2023 marque une étape importante avec la mise en place de la réglementation environnementale 2020 (RE2020), qui fixe des objectifs ambitieux pour la construction neuve.

Cela peut vous intéresser : Est-ce avantageux de refinancer sa propriété au Québec ?

La performance énergétique est un défi majeur pour les bâtiments d’aujourd’hui et de demain. Les bâtiments sont en effet responsables de près de 45% de la consommation d’énergie finale en France. Améliorer leur performance énergétique est donc une priorité pour atteindre les objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre.

De plus, la performance énergétique a un impact direct sur le confort de vie et la facture énergétique des occupants. Une bonne performance énergétique permet de réduire les besoins en chauffage et en climatisation, tout en assurant un confort thermique optimal.

La construction de bâtiments neufs est un levier clé pour améliorer la performance énergétique du parc immobilier. Avec la mise en place de la réglementation environnementale 2020 (RE2020), la France s’inscrit dans une démarche résolument tournée vers l’avenir.

La RE2020 impose des exigences plus strictes en matière de performance énergétique pour les constructions neuves. Elle vise notamment à favoriser le recours aux énergies renouvelables et à limiter l’impact environnemental des bâtiments tout au long de leur cycle de vie.

Si la construction neuve est un enjeu majeur, il ne faut pas oublier les bâtiments existants. En effet, la majorité du parc immobilier actuel sera encore en place en 2050. La rénovation énergétique de ces bâtiments est donc une nécessité pour atteindre les objectifs de la transition énergétique.

La rénovation énergétique permet d’améliorer la performance énergétique des bâtiments, de réduire les consommations d’énergie et d’améliorer le confort des occupants. Pour accompagner les propriétaires dans leurs travaux de rénovation, de nombreuses aides financières ont été mises en place.

Enfin, l’audit énergétique est un outil clé pour améliorer la performance énergétique des bâtiments. Il permet d’identifier les points faibles d’un bâtiment en matière d’efficacité énergétique et de proposer des solutions adaptées pour les améliorer.

L’audit énergétique est obligatoire pour certains bâtiments tertiaires et est fortement recommandé avant de réaliser des travaux de rénovation énergétique. Il permet d’avoir une vision globale de la performance énergétique du bâtiment et d’orienter les travaux de manière efficace.

Dans cette quête d’une meilleure performance énergétique, différents outils et méthodes sont à la disposition des professionnels et des particuliers. L’un d’eux est le diagnostic de performance énergétique (DPE), un document informatif qui donne une estimation de la consommation énergétique d’un logement et de son impact en termes d’émissions de gaz à effet de serre.

Le DPE est un outil majeur pour sensibiliser les occupants à leur consommation d’énergie et les encourager à réaliser des travaux de rénovation énergétique. Il est aujourd’hui obligatoire lors de la vente ou de la location d’un logement.

Un autre outil crucial est l’audit énergétique, qui va plus loin que le DPE en proposant des solutions spécifiques pour améliorer l’efficacité énergétique d’un bâtiment. L’audit énergétique permet d’identifier les points faibles d’un bâtiment et d’orienter les travaux de rénovation en conséquence, pour un investissement optimal et des économies d’énergie maximales.

Enfin, les professionnels du bâtiment disposent de logiciels spécifiques pour calculer la performance énergétique des bâtiments, selon une méthode de calcul définie par la nouvelle réglementation. Ces outils permettent de prendre en compte l’ensemble des facteurs influant sur la consommation énergétique et d’optimiser la conception des bâtiments.

Au-delà des frontières françaises, les nouvelles normes énergétiques ont également un impact au niveau européen. En effet, le Parlement européen et les États membres sont engagés dans une politique commune pour améliorer l’efficacité énergétique des bâtiments.

Selon la directive européenne sur la performance énergétique des bâtiments, tous les nouveaux bâtiments devront être « quasi neutres en énergie » à partir de 2021. De plus, la Commission européenne encourage les États membres à mettre en place des objectifs nationaux pour la rénovation énergétique des bâtiments existants.

Les bâtiments tertiaires ne sont pas en reste, avec le décret tertiaire qui impose une réduction de la consommation d’énergie de 40% d’ici 2030. Cette mesure s’inscrit dans l’objectif plus large de l’Union européenne de réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 40% d’ici 2030 par rapport à 1990.

En somme, la performance énergétique des bâtiments est au coeur des préoccupations actuelles, tant au niveau national qu’européen. Entre le DPE, l’audit énergétique, la nouvelle réglementation environnementale 2020 (RE2020) et le décret tertiaire, les outils et les normes pour améliorer l’efficacité énergétique des bâtiments ne cessent d’évoluer.

Il est crucial pour tous les acteurs du bâtiment de se tenir informés de ces évolutions et de se former aux nouvelles méthodes de calcul de la performance énergétique. C’est en effet une condition essentielle pour construire les bâtiments de demain, respectueux de l’environnement et économiques en énergie.

Finalement, l’amélioration de la performance énergétique des bâtiments est un défi majeur de la transition énergétique, mais c’est aussi une opportunité. En effet, elle permet non seulement de réduire notre impact environnemental, mais aussi de réaliser des économies d’énergie et d’améliorer le confort de vie dans les bâtiments.